Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
PARIS - LISBONNE, à pieds, sur les chemins du pélerinage de Saint Jacques de Compostelle et de Fatima...
PARIS - LISBONNE, à pieds, sur les chemins du pélerinage de Saint Jacques de Compostelle et de Fatima...
Publicité
PARIS - LISBONNE, à pieds, sur les chemins du pélerinage de Saint Jacques de Compostelle et de Fatima...
Archives
28 mai 2007

Paris - Palaiseau, Pélerinage pluvieux, pélerinage heureux!

J'ai repris ce titre d'un texto d'Acro-C qui résume bien mon départ. Première étape sous la pluie mais qui se finit en plein confort chez la famille M. Une dame très gentille, immense maison pour 11 enfants! Cette première étape fut difficile à cause de la pluie qui a créé quelques soucis techniques mais j'ai eu l'occasion de tester mon poncho (pas très pratique à mettre) qui fait si peur à Acro-F! L'hospitalité est difficle à recevoir sans s'en sentir redevable. Les rencontres éphémères sont difficles à gérer également. mais c'est le lot quotidien d'un pélerin. Niveau physique : un petit commencement d'ampoule au talon et les jambes en compote mais tout est ok, heureusement d'ailleurs, à la fin de cette première étape. Un frisson m'est parvenu à la vue de saint Jacques, sur la tour du même nom, débâchée du haut tout récemment. Certainement du au fait que je me suis rendu compte réellement dans quoi je me lançais. Chez la famille M., c'est prière avant de dîner et le vouvoiement aux parents. La religion semble être un bon ciment familial. Et porutant, dans le sloges, les ressentiments sont autres. B., un des fils, m'a avoué que ce ciment peu lasser et que reste des question si évidente sans réponse que tout devient absurde. Pourquoi Dieu, si on, qui nous aurait fait à son image, nous a donné la capacité de faire le mal?

Photo_003

"- Un bon pélerin tu seras. Jusqu'à Saniago tu iras ! - Oui maître Yoda, heu...apôtre St Jacques!"

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité