Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
PARIS - LISBONNE, à pieds, sur les chemins du pélerinage de Saint Jacques de Compostelle et de Fatima...
PARIS - LISBONNE, à pieds, sur les chemins du pélerinage de Saint Jacques de Compostelle et de Fatima...
Publicité
PARIS - LISBONNE, à pieds, sur les chemins du pélerinage de Saint Jacques de Compostelle et de Fatima...
Archives
6 juillet 2007

Viana - Ventosa (en passant par Logroño), Il faut...

km parcourus : 31,5 / cumulés : 1138,2 km

Il faut déjà que je raconte la soirée avec Ci. et l'aubergiste français, qui nous a offert un café et une partie de babyfoot, tout ça en 5 minutes chrono, dans ce café où les magazines "hots" traìnent sur le bar, la séquence de mime du SDF qui est venu nous pareler, nos discussions sur ses problèmes de coeur avec C. (déjà...) et de la sensation de revivre des choses déjà trop et déjà ñales vécues là dessus, la nuit si dure sur le carrelage dans l'auberge.

Il va falloir que je raconte la marche à 4 (austrians'C. et M. et Ci.), le changement de région espagnol (je suis actuellement en Rioja), la ville de Logroño au bon goùt de vacances occidentales, mes états d'àme sur beaucoup de traits en rapports avec les autres.

Il faudrait que je raconte les adieux avec Ci. à Navarrete où elle est restée, le fait que j'ai senti mes limites sous le soleil et que j'ai envie d'aller voir plus loin pour mieux comprendre.

Il aurait fallu que je parle de l'arrivée à Ventosa, de la vision de mon corps dans le grand miroir de la salle de bain de l'auberge, de mes discussions avec les austrians sur la complainte des serveuses et serveurs automates que nous sommes tous, le dìner un peu trop allemand et les discussions avec C. à propos du poids de l'histoire dans certains pays dans ce joli petit jardin et ensuite à propos de choses plus personnelles et nos reflexions à voix haute anglaise sur les deux aspects de l'Homme etc... au Bar.

J'ai envie d'écrire que je ne trouve encore pas assez de pistes en chemin et que je me rend compte avec le petit recul que j'ai peut-etre un peu trop tourné en rond sur mon chemin français (la solitude positive aurait donc ses faiblesses...) mais que suivre le Camino Frances avec les rencontres et discussions que celà engendre est un de mes meilleurs choix depuis le début de ce périple.

Imagen_233

Pilgrims de tous pays :-) (C., M. et Ci.)

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité