29 avril 2007

Don des nus

Départ - 30 jours. En écoutant, en cette soirée de fin de week-end plein de tendresse,  des chansons en rapport avec mes "aventures" et week-end d'introspection" précédents, je m'impatiente... En ayant eu mal aux autres en cette fin de semaine, je m'impatiente... En oubliant mes obsessions, en rêvant, en me sentant loin déjà, je m'impatiente... Et pourtant, en ces 30 derniers jours, il me reste encore des choses à régler. De quoi ne pas m'ennuyer une seule seconde. Entraînement intensif et quotidien. Footing d'une... [Lire la suite]
Posté par damien robert à 23:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 mai 2007

Sens(itif)

Le sens de la vie. Une phrase qui rime avec tourmente, qui est peut-être LA tourmente, LA question...Je l'ai quelque fois posé à des inconnus. Cette question si simple, la plus basique qui soit pour tout être vivant : Pourquoi on vit? A des inconnus pour ne pas que la réponse soit biaisée par le regard familier d'autrui, d'un côté comme de l'autre. Les réponses reçues furent très diverses, allant du célèbre shéma matérialiste à la théorie sur l'évolution de l'être humain en passant par la spiritualité. Mais tous s'alignent sur... [Lire la suite]
Posté par damien robert à 22:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 mai 2007

Pluie, trac, 7 jours...

Un peu le trac, un peu mal aux hanches (psychologique?), la pluie qui rappelle à l'ordre, la sensation de ne plus tenir en place. Mon départ est définitivement fixé pour demain. Je n'ai pas eu le temps de téléphoner et, surtout, je ne voulais pas vraiment sacraliser ce moment, s'en devient ridicule. Je ne suis pas certain d'écrire beaucoup d'articles au tout début, contrairement à ce que je pensais. Le redécouverte de la solitude positive, les petites premières misères, la sensation euphorique du voyage, le découragement physique... [Lire la suite]
Posté par damien robert à 18:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 mai 2007

Paris - Palaiseau, Pélerinage pluvieux, pélerinage heureux!

J'ai repris ce titre d'un texto d'Acro-C qui résume bien mon départ. Première étape sous la pluie mais qui se finit en plein confort chez la famille M. Une dame très gentille, immense maison pour 11 enfants! Cette première étape fut difficile à cause de la pluie qui a créé quelques soucis techniques mais j'ai eu l'occasion de tester mon poncho (pas très pratique à mettre) qui fait si peur à Acro-F! L'hospitalité est difficle à recevoir sans s'en sentir redevable. Les rencontres éphémères sont difficles à gérer également. mais c'est le... [Lire la suite]
Posté par damien robert à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2007

Palaiseau - Brières-les-Scellées, J'Torfou trai moi!!!

Arrivé à arpajon, deuxième étape "officielle" après Palaiseau, j'ai déjà eu envie de quitter cette ville qui ne m'inspirait ni le repos, ni l'accueil, ni même l'indifférence calme. Alors, après avoir mangé, je me suis dit que 20 km de plus pour rejoindre une ferme à Brières-les-scellées n'allait pas m'achever. Et là, c'est le drame lol! J'ai du faire au moins 20 km de plus car je me suis perdu en forêt, pour rejoindre ce Pu.... de village de Torfou qui se trouvait de l'autre côté de la forêt... Heureusement, le soleil était... [Lire la suite]
Posté par damien robert à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2007

Méréville - Artenay, la Beauce absolue!

Certainement mon étape la plus marquante jusqu'à présent...La Beauce est un immense désert de champs de blé, d'avoines ou autres céréales sur des km et des km. Quelques hameaux se perdent dans l'immensité. Près de 45 km parcourus car mon seul point de chute était Artenay et son presbytère. J' y suis arrivé vers 21h30, chez ce prêtre polonais très gentil qui m'a fait à dîner et prpéparé un petit lit douillet. Cette étape ma parut si longue que dans ma mémoire, elle semble s'étaler sur plusieurs jours. Pour me donner du courgae, je... [Lire la suite]
Posté par damien robert à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2007

Artenay - Orléans : Cap sur Tours maintenant !

Le curé (ou prêtre) polonais d'Artenay m'a cuisiné des petites saucisses pour le petit-déjeuner, déroutant! Les petits gâteaux qu'il m'a donné m'ont servi durant toute ma marche. merci à lui! Les lendemains de grosse étapes sont les plus durs. fatigue et lassitude surviennent et ont raison d'un bon rythme de marche. Mon étape à Orléans est complètement râtée. Je voulais arriver tôt pour laver mon linge, aller sur le Net, lire...Mais le temsp continue à filer comme dans mon (ex) quotidien. Et Orléans m'est beaucoup moins sympathique... [Lire la suite]
Posté par damien robert à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2007

Beaugency - Muidres-sur-Loire, camping sous le soleil

Dîner, dodo, ressourcement chez Marie hier qui m'a grâcieusement hébergé, à Beaugency, hier soir. Etape de 30 km d'Orlénas à chez elle. Beau temps sur les bords de Loire. Chaque face du temps a son lot d'avantages et d'inconvénients. La pluie, ça dévaste tout si on ne s'y prépare pas. Il faut la subire, surtout en pleine Beauce. Celà s'accompagne d'un moral maussade. Mais on en oublie les douleurs et on marche plus vite. Et surtout, plus d'insectes ! Le beau temps les rapelle et ils le montrent. Ils essaient de s'infiltrer partout,... [Lire la suite]
Posté par damien robert à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juin 2007

Muidres-sur-Loire - Blois, émotivité

Arrivée à Blois. Je pensais pouvoir faire 44 km aujourd'hui pour garder mon étape d'avance mais je pense plutôt en profiter pour garder mon rythme matinal et, surtout, cette étape, si courte puisse-t-elle paraître (21km), fut relativement difficille. [...] Les hébergements possibles sont tous indisponibles donc je me retrouve à l'hôtel "Formule 1"... Durant cette étape de Muidres à Blois, que je ne pourrait prendre le temps de bien visiter non plus, j'ai ressenti mes premières émotions larmoyantes en écoutant de la musique... [Lire la suite]
Posté par damien robert à 19:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 juin 2007

Blois - Chaumont-sur-Loire, je marche seul, la la la li li li...

Au compteur officiel, 232 km, au compteur officieux, j'évalue à 260 / 270 km...Aujourd'hui, est-ce mon corps qui devient aguerri ou le beau temps qui a fait la facilité (du début du moins) de cette marche? Que j'aime passer dans les petits hameaux perdus au milieu des champs, prairies ou en bordure de forêt! Mais parfois les aboiements incessants des chiens à mon passage deviennent insupportables. Alors normalement "on" dit que pendant la marche, le chemin de Saint Jacques de Compostelle, on ferait presque naturellement un... [Lire la suite]
Posté par damien robert à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]